Services aux citoyens

SÉCURITÉ CIVILE

Mission du service de la Régie des incendies de la Vallée du St-Maurice

Protéger la vie, les biens, la santé et l’environnement des personnes contres les incendies de toutes nature, ainsi que l’organisation des secours aux victimes d’accident routier et nautique, tout en privilégiant la prévention relier à ces type de sinistres. 

La mission d’un service de sécurité incendie

La mission d’un service de sécurité  incendie  est en quelque sorte sa raison d’être, soit : la protection des vies et des biens et l’enseignement de méthodes de prévention auprès des citoyens et citoyennes. Normalement une municipalité se dotant d’un service de sécurité incendie adopte un règlement municipale qui encadre cette mission.

La protection des vies est la principale fonction que la mission d’un service d’incendie doit viser. À chaque fois qu’un service reçoit un appel, il faut toujours présumer qu’il pourrait y avoir une situation où la vie d’un ou plusieurs citoyens est en péril. Les membres d’un service d’incendie, qu’il soient des professionnels permanents, des professionnels à temps partiel doivent toujours être prêt à intervenir. Pour être capable de bien remplir sa mission, l’administration municipale doit fournir les moyens nécessaires. Il appartient au directeur du service d’incendie de faire les représentations requise afin de permettre aux pompiers d’avoir les moyens de bien remplir leurs fonctions.

Pour ce faire, il devra demander aux autorités municipales les budgets nécessaires afin d’assurer une intervention et une gestion efficace. Il devra recommander l’achat d’équipement lourds et légers tel que : autopompe, camion d’urgence, appareils respiratoires, boyaux, lances, équipements de protection individuelle, etc. Il devra également prévoir la formation continue nécessaire pour aider les pompiers à bien remplir leur mission.

La protection des vies ne se limitera pas seulement aux incendies. Les pompiers sont également appelés à intervenir lors des sauvetages nautiques, en hauteur, en espace clos, la décarcération lors d’accident de la route ainsi que lors d’intervention mettant en cause des matières dangereuse. La protection des vies encadre toutes ces activités.

Par la suite, les membres d’un service d’incendie doivent également se préoccuper de la protection des biens. La meilleure façon de protéger les biens est de favoriser la prévention des incendies. Que ce soit par une réglementation appropriée, l’éducation des citoyens et citoyennes, la sensibilisation des écoliers, la recherche des causes d’incendies, tout doit être mis en œuvre pour mettre sur pied une démarche préventive afin de réduire les pertes  au strict minimum. Un service d’incendie doit posséder les ressources financières et matérielles nécessaire et pour bien encadrer les manœuvres visant à réduire les pertes, des directives d’opération normalisées et sécuritaires doivent être mise en place auprès du personnel.

La protection de l’environnement est également une nouvelle orientation que les services d’incendie ajoutent à leur mission traditionnelle. En effet, qu’ils soient en région ou dans une grandes municipalité , les services d’incendies sont devenus des acteurs de premier plan en ce qui concerne la protection de l’environnement. Qui sont les premiers intervenants lorsque l’environnement est menacé soit par des produits dangereux? ou lors de désastre naturel majeur? Ce sont les pompiers.

Conclusion

La mission des services d’incendie demande de plus en plus de polyvalence de ses membres ; c’est tout à l’avantage des citoyennes et citoyens desservis. L’intégration de la notion de protection de l’environnement dans la mission traditionnelle de sauver des  et de protéger les biens démontrent bien le souci des pompiers de bien servir la population.